Archive

Category Archives for "Technique"

Comment affuter un taille haie ?

La lame de votre taille haie est-elle émoussée ou mal affutée ?

Précision et netteté des qualités indispensable pour tailler correctement vos haies. C’est pourquoi il faut bien affuter votre haie taille. La question étant : « Comment affuter un taille haie ? ».

Cette action exige de connaitre les outils et la méthode appropriés. Pour vous aider dans votre projet d’affutage, je vous propose de suivre ce guide.

Pourquoi affuter la lame de sa taille haie ?

Affuter la lame de votre taille haie n’est pas facultatif, cette action est indispensable, et ce, pour plusieurs raisons.

Si la lame de votre taille haie est émoussée, le premier inconvénient est le rallongement du temps de travail. En effet, le travail sera plus difficile à faire avec une lame émoussée, surtout pour les branches épaisses. Ce qui devait vous prendre 30 minutes va vous prendre 2 ou 3 fois plus de temps. Avec cela vient aussi la fatigue qui peut encore rallonger la durée du travail.

Outre le temps perdu, l’usage de lame de taille haie émoussée va aussi impacter sur le rendu final. Si une lame affutée permet de faire du travail net et précis, une lame émoussée va forcément produire l’effet inverse. Aussi, il faut vous attendre à un rendu peu esthétique, ce qui n’est pas avantageux si vous taillez une haie servant de décoration.

Mais plus important que la perte de temps et le rendu esthétique, il y a les risques de maladies. En effet, en utilisant une lame usée, la haie va présenter des zones hachées qui vont permettre aux champignons et aux maladies d’envahir la plante.

Aussi, je conseille fortement d’affuter votre taille haie, notamment avant chaque usage. Cet entretien est à faire au moins une fois par an.

Comment affuter la lame de sa taille haie ?

Pour affuter une lame, il faut se servir d’outils conçus à cet effet, mais pas n’importe lequel. En effet, la lame de la taille haie possède des dents aux formes très particulières non adaptées aux matériels d’affutage classiques. De ce fait, je vous déconseille fortement d’utiliser des pierres à affuter, des fusils d’affutage ou aux autres systèmes pour affuter des lames de couteau.

Il existe plusieurs matériels spécifiques pour affuter la lame d’une taille haie, le choix dépendra de la gravité du problème. Si la lame est peu émoussée, je vous recommande d’utiliser d’une lime taille haie ou un affuteur à carbure. Une lime taille haie n’est pas différente d’une lime classique, sauf qu’elle est spécifique à la taille haie. Quant à l’affuteur à carbure, il est formé d’un manche et d’une extrémité faite en carbure de tungstène.

L’utilisation de ces 2 matériels sont très appréciée par ses nombreux avantages à savoir : « facile à transporter et à manier ». Mais le plus pratique c’est l’affuteur à carbure qui permet d’affuter la lame sans le démonter de la taille haie.

En revanche, si la lame de la taille haie possède des irrégularités comme des crevasses, le matériel approprié est la disqueuse. Si tel est le cas, la restauration demande un démontage de la lame de la taille haie.

Comment affuter la lame de sa taille haie ?

Avant de pratiquer ce type d’opération, il faut prendre vos précautions. Pour éviter de vous blesser gravement durant l’opération, je vous conseille de porter des gants de protection.

L’affuteur à carbure étant le plus pratique pour faire un affutage manuel, sa méthode est plus pertinente à voir. Il faut compter entre 15 et 30 minutes pour bien affuter son taille haie. Si vous utilisez une taille haie thermique, je vous recommande d’enlever la bougie et de la mettre en lieu sûr avant de vous occuper de la lame. Afin d’éviter un risque de propagation de maladies entre les outils, utilisez un chiffon imbibé d’alcool à brûler pour désinfecter.

Une fois les précautions prises, prenez place et mettez la taille haie côté poignée au sol. Mettez l’affuteur à carbure entre les dents de la lame en suivant sa ligne. Faites pression sur l’affuteur avec un mouvement allant de l’intérieur vers l’extérieur. Il faut refaire plusieurs passages jusqu’à ce que la surface soit bien affutée. Répétez ce mouvement sur chacune des dents en veillant à fournir les mêmes impulsions ou nombre de passage. Après avoir terminé avec la première face, passez à la suivante.

Assurez-vous d’avoir fait toutes les dents, mettez un produit de résine et remettez la bougie en place.

A vous de jouer

Bref, affuter votre taille haie est nécessaire pour assurer son bon fonctionnement. Une lame émoussée rend le travail plus long et difficile pour un résultat peu esthétique avec des risques de maladies.

Afin d’assurer remettre en état la taille haie, vous devez utiliser un matériel d’affutage particulier à savoir l’affuteur à carbure. Composé d’un manche et d’une extrémité en carbure de tungstène, il est facile à transporter/manier et permet un affutage sans démontage. Pour réaliser l’affutage, il faut placer l’affuteur entre les dents du limier, bien aligné et limer de l’intérieur vers l’extérieur. Portez une attention égale pour chaque dent, et ce, des 2 côtés. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Quel taille haie pour couper des lauriers ?

Vous souhaitez tailler votre haie de Laurier efficacement ?

Tailler sa haie est indispensable, surtout quand il est question de Laurier. Plante dite envahissante, le Laurier doit être taillé pour cause d’entretien, d’esthétique et de réglementation des haies. Mais encore faut-il disposer de l’outil de jardinage approprié à cet effet.

Il existe de nombreux modèles de taille haie adaptés à un usage spécifique, aussi, il ne faut pas se tromper dans votre choix. Pour vous aider à choisir la taille haie pour Laurier, je vous propose ce guide.

Quelles sont les particularités du laurier ?

Les lauriers sont des arbustes de 1 à 6 m avec de magnifiques feuilles vertes, idéales comme haie si vous n’aimez pas les conifères. Ils se développent rapidement en largueur et en hauteur avec un paquet de feuilles persistantes qui permet de boucher efficacement la vue et d’être un excellent brise-vent. La résistance au gel est tout aussi impressionnante, soit jusqu’à -20°C.

Les lauriers se déclinent en plusieurs espèces, dont le laurier Caucase, le laurier Rotundifolia, le laurier Novita et le laurier du Portugal.
Le laurier Novita et le laurier Rotundifolia sont assez similaires en proposant tous 2 une taille adulte de 7 à 8 m avec des feuilles couleur vert brillant. Quant au laurier Caucase, cette espèce est adaptée pour faire une haie avec une taille adulte de 3 à 4 m. Se développant sous une exposition diverse (soleil ou mi-ombre), ces 3 espèces ont en commun une vitesse de croissance de 40 à 50 cm par an. Si vous avez un petit jardin, le laurier du Portugal est plus approprié avec une taille adulte entre 6 à 12 cm. Cette espèce pousse plus lentement avec une vitesse de croissance de 15 à 25 cm par an.

Comment doit être taillé un laurier ?

Pour tailler une haie de laurier, il faut d’abord vous demander à quel moment planter est le plus approprié. Les lauriers peuvent se planter en bac ou en terre, ce qui est critères déterminant pour savoir à quel moment tailler. Si la haie de laurier pousse en bac/pot, je vous recommande de tailler en automne. Cela doit être fait entre la floraison et l’arrivée des gelés. Avec une sève descendante, la croissance sera ralentie. 

Si vous plantez le laurier en pleine terre, il faut tailler en mars et avril, soit au printemps. Quant à la fréquence, la taille se fait un an sur 2 pour un laurier en pot et tous les 7 ans pour une haie en terre. À noter qu’il faut attendre que la plante ait au moins 5 ans avant de tailler.

Quant à la manière de tailler, elle est aussi différente selon le mode de plantation. Pour une haie en pot, vous devez couper les tiges trop envahissantes à la base afin de retrouver la forme initiale. Pour la haie en pleine terre, il faut faire le retrait des tiges et des parties sèches. Cela doit être fait de manière étagée, soit fine, en hauteur et large au sol. Il faut aussi éliminer les bois faibles au ras du sol qui encombre.

Comment tailler un laurier cerise en vidéo

Quel taille haie choisir ?

Pour trouver la taille haie pour votre haie en laurier, plusieurs critères sont à connaître. Les caractéristiques de la haie et le type de moteur de la taille haie sont étroitement liés. Pour tailler une haie avec des branches de 2,5 cm de diamètre, une taille haie électrique est plus parfaite. Je vous recommande une taille haie électrique avec une puissance entre 400 W et 500W. Pour des branches d’une grande épaisseur, une taille haie thermique est plus adéquate avec une puissance plus importante par rapport à un modèle électrique.

Sinon, il faut aussi prendre en compte l’écartement des dents de l’outil. Je vous recommande un écartement de dents à 3 cm pour tailler une haie large et haute, soit une taille intensive. Pour des haies moyennes, un écartement de dents de 2 à 3 cm suffit et pour les jeunes haies, un modèle inférieur fait amplement le travail.

Le confort d’utilisation est aussi un critère important. Il faut choisir une taille haie légère à porter. Il doit aussi être facile à manipuler en toute sécurité. Plus la lame de la taille haie est petite, plus l’outil est facile à manipuler. Je vous recommande d’acheter un modèle avec une lame de 45 à 50 cm, idéal pour tailler une haie de laurier.

Bref, une haie en laurier peut présenter plusieurs tailles selon l’espèce utilisée. Le mode de plantation détermine la fréquence pour tailler la haie : 1 sur 2 ans en pot et tous les 7 ans en pleine terre. Pour bien choisir une taille haie, un modèle électrique convient pour des branches de 2,5 cm et un modèle thermique est recommandé pour des branches plus épaisses. L’écartement des dents et la longueur de la lame sont aussi des critères à voir de près. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Comment bien entretenir les haies et arbustes ?

Bien entretenir ses haies et arbustes passe par le bon choix d’outils de jardinage. Vous devez à cet effet tenir compte de la surface à tailler, du type de plantation et de la hauteur de la coupe. Il est très important d’élaguer systématiquement avec des outils propres, afin d’éviter de communiquer des maladies d’une plante à l’autre. Il suffit de passer un chiffon imbibé d’alcool. De ces petits gestes dépend la vie de vos plantes.

D’un sécateur de jardin à une scie à ébrancher électrique en passant par l’échafaudage, le choix d'outils est riche et varié. Il existe toutefois un instrument indispensable et prioritaire pour nettoyer les pieds des arbustes : la débroussailleuse. Elle sera toujours utile pour l’entretien du jardin. Les conseils d’un jardinier vous seront en outre d’une précieuse aide dans le choix de ces outils.

Quel que soit votre projet d’entretien d’arbustes ou de haies, il serait préjudiciable de ne pas protéger vos mains à l’aide gants de jardin adaptés à votre utilisation et à la taille de vos mains.

Engrais et enrichissement des sols

Étant une culture statique et durable, le plus simple consiste à apporter chaque année au printemps un engrais 6 mois aux haies et aux arbustes. Cette action de longue durée assure en un seul soin, la fertilisation pour six mois, tout en limitant les risques de brûlure.

La gestion de l’arrosage

Une haie, de même qu’un arbuste, n’a besoin d’être arrosée que dans les trois premières années suivant sa plantation, et dans les régions au climat très sec. Pour vous faciliter la tâche, il vous est conseillé d’installer un système d’arrosage au goutte-à-goutte. Vous pouvez l’automatiser aisément pour optimiser la consommation d’eau. Un tuyau perforé sur la longueur qui serpente entre les arbustes est une solution simple, efficace et discrète pour arroser une haie. Vous pouvez le dissimuler de manière esthétique.

Une taille régulière

Une seule intervention annuelle, en septembre, suffit. Avec un sécateur, il vous reviendra d’équilibrer l’allure de chaque arbuste pour lui conserver des proportions raisonnables et agréables. N’hésitez pas à tailler sévèrement les arbustes à floraison estivale. Durant la période de croissance, une coupe saisonnière à la cisaille ou au taille-haie thermique ou électrique peut s’avérer obligatoire pour limiter le développement de certaines tiges.

Les lignes géométriques élégantes et sobres de ces haies ne tolèrent pas la négligence. Vous devez donc tailler impérativement, une fois par an, dès que les nouvelles pousses atteignent la longueur d’un crayon. Utilisez la cisaille à main pour toutes les interventions de précision. Pour les grandes longueurs, préférez le taille-haie qui fait gagner du temps.